Côte nord Bretagne

A la sortie de la messe en Trégor, 1953 (Archives nationales, 20130043/54, scan FRAN_0062_1387_L.jpg)
A la sortie de la messe en Trégor, 1953 (Archives nationales, 20130043/54, scan FRAN_0062_1387_L.jpg)

Présentation

Si la principale motivation des deux enquêtrices est, à l'été 1952, puis à nouveau en 1953, de se poursuivre les observations sur l'Ile de Batz visitée en 1951, ces déplacements en Bretagne nord sont mis à profit pour réaliser des enregistrements sur d'autres terrains, ici rassemblés sous l'intitulé "Côte nord Bretagne". Sont de la sorte juxtaposées les collectes effectuées en 1952 et 1953 à proximité de l'Ile de Batz (Léon), celles faite vers Guingamp (Trégor), et celles, opérées en 1952 seulement, dans les régions de Saint-Brieuc et de Saint-Malo. Trois ensembles ont dès lors été dégagés:

Léon-Trégor, en Basse-Bretagne
* autour de Batz (1952, 1953)
Guingamp (1952)
le Pays de Saint-Brieuc, en Haute-Bretagne
* Etables-sur-mer et Notre-Dame du Guildo
 le Pays de Saint-Malo, également en Haute-Bretagne,
Saint-Servan et Saint-Malo.

L'enquête sur Guingamp doit beaucoup à l'entremise de Claudine Mazéas. Pour le reste, c'est grâce à René Yves Creston que les deux chercheuses du musée ont obtenu les contacts dans les Pays de Saint-Brieuc et de Saint-Malo où elles s'intéressent essentiellement au chant de marins, le monde maritime faisant partie du domaine de compétence de Creston. Celui-ci possède de surcroit des attaches à Etable-sur-Mer en baie de Saint-Brieuc. Tout cela permet de favoriser la rencontre des deux ethnomusicologues avec d'anciens pêcheurs et des commandants de long-courriers auprès desquels elles pourront enregistrer des chants de Terre Neuvas notamment.

Données de l'enquête

Au total, la collecte est riche de 221 enregistrements répartis de la sorte:
- 182 pour la Basse-Bretagne, inventoriés MUS1952.024.001 à 114, 153 à 200 et MUS1953.007.063 à 083. Voici quelques extraits sonores (kan ha diskan par le couple Marrec Francis et Catherine qui explique dans cet enregistrement les charivaris d'antan, un chant en français par Julienne Juguet),
- 20 pour les alentours de Saint Brieuc (Etables-sur-mer, Notre-Dame du Guildo), inventoriés MUS1952.024.201 à 22 (parmi lesquels ces deux extraits: Allons pêcheurs de Bretagne, une chanson de Terre Neuvas, par Louis Marquer, et Au bord d'une fontaine, version de A la claire fontaine par Eugénie Le Creurer), et
- 19 pour Saint-Malo et Saint Servan, inventoriés MUS1952.024.223 à 242 (ici, le fichier sonore 228 Le 31 du mois d'août chanté par les anciens commandants Gauthier, Briand, Fourchon et Dolo).

Les archives textuelles, communes aux trois sous-enquêtes (et parfois à l'île de Batz) sont au nombre de 207 pièces. Elles sont réparties dans six dossiers, dont un comprend une série de cartes postales tandis qu'un second donne à voir quelques photographies prises en 1953 non légendées et anonymes qui semblent se rattacher au Léon et au Trégor uniquement.

Consulter le fonds d'archives  sonores"Léon-Trégor" sur Didόmena 
Consulter le fonds d'archives sonores "Pays de Saint-Brieuc" sur Didόmena
Consulter le fonds d'archives sonores "Pays de Saint-Malo" sur Didόmena

Rédactrice: Marie-Barbara Le Gonidec