La "cigale", tambour tournoyant du Roussillon

En 1963, Claudie Marcel-Dubois et Maguy Picheonnet-Andral, accompagnées de Pierre Soulier, le photographe du MNATP, réalisent un reportage sur la fabrication et le jeu de ce petit objet insolite...

Tambour tournoyant dit "cigale" que vient de fabriquer Jean Estirach (à droite), Pia (Pyrénées-Orientales), 15 avril 1963 (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.389)
Tambour tournoyant dit "cigale" que vient de fabriquer Jean Estirach (à droite), Pia (Pyrénées-Orientales), 15 avril 1963 (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.389)

En 1963, Claudie Marcel-Dubois et Maguy Andral, accompagnées de Pierre Soulier, le photographe du MNATP, réalisent un reportage sur la fabrication et le jeu de ce petit objet insolite de la famille des tambours à friction tournoyants...

Ce article reconstitue la séance d'enregistrements et de photographies faites chez et avec Jean Estirach, à Pia (Pyrénées-orientales). Le 15 avril 1963, il a en effet fabriqué en présence des deux ethnomusicologues du musée ce tambour tournoyant appelé cigala, cigale en catalan. 

Séquences sonores
- MUS1963.024.301, information sur la cigala.
MUS1963.024.302, fabrication de la cigala.
- MUS1963.024.303, informations autour de la cigala.
- MUS1963.024.304, jeu de lacigala.

Photographies 
Jean Estirach fabrique à son domicile une "cigale" (clichés Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.382 à 392 et 394).

Chez Monsieur Jean Estivach. Fabrication d'une "cigale" : taille du roseau par Monsieur Jean Estivach
La taille du roseau, tube qui formera la caisse de résonance (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.382)
Monsieur Jean Estivach couvre le bout du roseau avec du papier (ph. 1963.168.383)
Jean Estirach couvre le bout du roseau avec du papier (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.383)

 

 

 

 

 

 

 

Ligature pour fixer le papier sur le roseau
Ligature pour fixer le papier sur le roseau (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.384)
Perçage de deux trous avec une aiguille
Perçage de deux trous avec une aiguille (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.385).
​​​
Passage du crin de cheval à travers les trous faits dans le papier (ph.386)
Passage du crin de cheval à travers les trous faits dans le papier (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.386).
Le crin est passé à travers le deuxième trou (ph.387)
Le crin est passé à travers le deuxième trou (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.387).

 

 

 

 

 

 

 

Jean Estivach fait un nœud au bout du crin (ph. 388)
Réalisation du nœud au bout du crin (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.388).
Le nœud est fait pour passer le bâtonnet (ph.390)
Le nœud est fait pour passer le bâtonnet de préhension (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.390)

 

 

 

Le bâtonnet est fixé (ph.391).
Le bâtonnet est fixé (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.391).
Le nœud est mouillé (ph. 392).
Le nœud est mouillé (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.392).

 

 

 

 

 

 

La cigale est mise à tournoyer et enregistrée (ph. 394).
La cigale, mise à tournoyer, est enregistrée (cliché Pierre Soulier, Mucem Ph.1963.168.394).
Sélection: Marie-Barbara Le Gonidec